Callystia

Tous les jours de mon existence ont été particuliers. Je ne vais pas vous raconter combien de fois j’ai pleuré parce que je regrettais. Ni combien de fois je suis tombée en essayant de rouler à vélo. Mais je vais vous raconter qui j’étais, qui je suis et qui j’espère devenir. Je vous montrerai aussi mes origines et mes particularités. Précisément ce qui me différencie des autres personnes. Je suis Callystia Kiangani Ndonga et je vous invite à me connaître et à me comprendre.

Callystia, un prénom hors du commun. C’est une œuvre de ma tante paternelle et de ma mère. Dans le calendrier ou agenda catholique, les dates ont chacune une fête de saint. Et le 14 octobre, c’est le jour où nous commémorons le Saint Calliste. Il fut un pape au Moyen-Age. Son nom provient du mot grec « kallistos » qui signifie le plus beau. Ma tante a proposé le nom à ma mère. Et celle-ci a voulu le féminiser en Callistia parce que je suis une fille. Et pour question de style, elle modifié le « i » en « y » pour faire Callystia. Ce n’est pas tout. Après est venu un pasteur que maman avait connu qui m’a encore nommée Sephora.

Cela jusqu’aujourd’hui crée de la confusion à certaines personnes. Mais Maman a dit qu’après mon diplôme, dans certains de mes documents, en particulier, les documents à venir, nous mixerons les deux prénoms pour n’en faire qu’un. Kiangani vient de la langue de mes parents, le kikongo. C’est une des langues nationales en République Démocratique du Congo.
« Kia » signifiant un bien, une chose, une richesse … n’importe quoi en fait. Et « Ngani » signifie autrui. Donc, lorsqu’on les mixte en « Kiangani », cela signifie « appartenant à autrui ».

 

KIANGANI NDONGA Callystia
4ème HP


Ceci est un extrait ;  vous pouvez télécharger le texte intégral en cliquant ici.